Contemporain·Lecture

Les mensonges ne meurent jamais de Severine de la Croix


Une femme qui disparaît.

Un couple en danger.

Les terribles secrets d’une famille.

Un compte à rebours implacable.

Éditions Michel Lafon

Séverine De La Croix

6 novembre 2014
Contemporain

La plume de l’auteur m’a tenue en haleine du début à la fin

304 pages
ISBN-10: 2070445097

Ce roman m’a fait envie depuis sa sortie, la couverture m’a de suite intriguée et le titre très alléchant.
Ce qui me faisait peur étant que ce soit un premier roman de l’auteur mais j’ai voulu lui donner une chance..Et j’ai sacrément bien fait.
On va très vitre entrer dans la vie de Manon et ce roman nous permettra de suivre cette héroine suivant plusieurs facettes. En effet, le roman est composé de chapitres courts et donc rythmés mais se passant à des époques différentes. Je vous explique donc : Manon découvre un secret familiale et disparait. Son compagnon se rend donc à la police pour signaler sa disparition.
Donc nous allons alterner entre les instants de vérité que Manon va vivre et sa recherche.
Chaque début de chapitre, on nous précise le moment « 2jours avant, 1heure après, etc…. »
Dès les premières lignes, j’ai été happée par ma lecture et j’ai refermée le roman en ayant lu la moitié déjà. J’ai du refermer celui ci simplement parce que Morphée faisait appel à moi, sans quoi je pense que je l’aurai englouti d’une traite.
J’ai vraiment vraiment adoré l’intrigue de ce roman, l’auteur m’a totalement chamboulée et plus j’avançais dans ma lecture plus je prenais plaisir à découvrir les évènements les uns après les autres. JE n’ai pas à proprement parlé eu de l’empathie pour Manon mais j’ai eu beaucoup d’affection et d’émotion pour chacun des personnages. J’ai lu les hair comme les aimer à certains moments. J’ai pu les détester mais d’un coté j’ai pu les comprendre par moment.
Lorsque j’ai compris ou était l’intrigue, je me suis dit « c’est bon j’ai défait le noeud de ce roman »..Et là Madame Severine de la Croix m’a donné une belle gifle car la dernière note du roman m’a retournée, je ne m’y attendais pas et cela m’a fait réfléchir sur un élément fort de notre quotidien : Les gens sont ils vraiment ce qu’ils montrent… J’ai fermé le roman avec la bouche ouverte le cerveau en ébullition sur un questionnement de vie.
Un roman que je recommande si vous aimez les histoires de familles qui peuvent être difficiles à découvrir (attention un roman à ne pas mettre entre toutes les mains) et les angoisses littéraires assez poignantes.
Un roman et un schéma littéraire que je ne suis pas prête d’oublier.
Publicités

6 réflexions au sujet de « Les mensonges ne meurent jamais de Severine de la Croix »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s